la posture de l’arbre, Vrksasana

La posture de l’arbre, est de la famille des postures de yoga debout. Votre pied ancré dans le sol, vous vous étirez vers le ciel et pensez à votre alignement.

Bénéfices de la posture de l’arbre:

La posture de l'arbre
La posture de l’arbre, Vrksasana

En pratiquant cette asana:

  • vous renforcez votre stabilité grâce à une plus grande force dans vos mollets, chevilles et abdominaux.
  • Elle soulage aussi la sciatique.
  • Elle enseigne un état d’esprit méditatif

 

Mise en pratique de Vrksasana:

  1. Vous commencez dans la posture de la montagne. Votre poids distribué de manière égale entre vos pieds, solide fondation, vous élevez comme une montagne.
  2. Déplacez votre poids sur le pied gauche. Pliez le genoux et placez le pied droit au dessus ou au dessus de votre genoux, pas sur le genoux. Le plant du pied doit être posée à plat sur l’intérieur de la cuisse (sur le coté du tibia). Votre talon près de l’aine.
  3. Vous êtes debout sur votre jambe gauche. Prenez le temps de trouver votre équilibre. Si vous n’y arrivez pas du premier coup, ce n’est pas un problème, il n’y a pas de reproche à faire. des jour vous arrivera du premier coup d’autre non.
  4. posture-de-larbre-namasteVous avez trouvé votre équilibre, vous pouvez prendre une profonde respiration et monté vos bras au dessus de votre tête. Vous pouvez les garder comme cela ou joindre vos palmes de main au niveau de la poitrine comme pour « namasté ».
  5. Pour vous aider à rester stable, fixé un objet (ou non) éloigné droit devant vous. Pensez à votre alignement, votre colonne vertébrale et votre tête sont bien droites et dressées.
  6. Prenez de grandes respirations. À chaque expiration vous détendez de plus en plus, concentré sur votre alignement sur vous n’êtes pas encore sur ou juste là, présent à profiter du moment, le visage détendu.

Essayez de rester au moins 1 minutes dans cette posture.

Pour sortir de Vrksasana, dans lente expiration vous descendez vos bras doucement et relâchez votre pied droit perché sur la cuisse pour revenir à votre position initiale: la posture de la montagne.

Après une courte pause vous pouvez répéter la posture avec l’autre jambe.

Ce qu’il faut éviter lors de la posture de l’arbre:

Pour éviter les blessures au genoux, ne calez pas votre pied sur le genoux mais placez à l’intérieur de la cuisse ou, si cela est trop difficile, sur le tibia.