La posture du baton, une introduction à de toute les postures assises

dandasana posture du batonDandasana est la version assise de la posture de la montagne. Elle vous permet d’ajuster votre alignement et elle est une bonne préparation aux postures assises et plus profondes.

La posture du baton n’est pas spectaculaire, cependant elle demande un fort engagement de votre abdomen, du haut de votre dos et de la poitrine. Pratiquer cette asana vous permet de vous concentrer sur votre alignement et vous stabiliser émotionnellement.

Les bénéfices de la posture du baton

  • Améliore votre posture et votre alignement.
  • Étire et renforce l’abdomen (engagement du muscle traverse), la colonne vertébrale, le haut du dos.
  • Tonifie la poitrine, les épaules, les triceps,  muscle articulaire les genoux et le dos des jambes.
  • Dandasana améliore votre concentration, libère le stress, aide à vous stabiliser émotionnellement grâce à une respiration calme et régulière (méditation). 🙂

Comment faire l’asana

  1. Vous êtes assis sur le sol, les jambes étendues en avant. Assurez vous de placer votre fessier légèrement en arrière. Le cas échéant, si garder vos jambes tendues est difficile (muscle ischio-jambier trop tendu), asseyez vous sur une couverture ou un coussin pour positionner correctement votre bassin. Vous pouvez également vous appuyer dos plat contre un mur en laissant un espace au bas de votre dos, vous êtes assis sur vos ischions (voir photo).
  2. Fléchissez vos pieds, doigts de pied vers le ciel. Vos gros doigts et genoux sont orientés vers l’intérieur. Vous étendez vos jambes en poussant au travers vos talons et engageant vos muscles pour que l’arrière de vos cuisses soient collées au sol.
  3. IschionMains au sol le long des hanches (ou un peu en arrière si vos bras sont longs), doigts à plat en avant, vos bras sont tendus en poussant sur vos paumes. À présent, vous ouvrez votre poitrine et vous engagez vos grands dentelés pour que vos omoplate soient à plat, tout comme votre dos.
  4. Votre ventre est rentré. N’oubliez pas, pour bien executer Dandasana votre fessier et coccyx sont en arrière, ainsi, vous serez assis sur vos ischions (dos légèrement cambré). Votre poids est uniformément distribué sur vos fesses; vos oreilles, épaules et hanches sont alignées. Votre colonne vertébrale étendue vers le ciel, menton parallèle au planchet et le regard droit devant vers l’horizon. Vous respirez lentement, profondément et régulièrement.

Maintenez Dandasana pendant 10 respirations en portant votre attention sur celles-ci (et votre posture bien sur).

Sortir de Dandasana

Vous pouvez enchainez sur la posture de la montagne ou du cadavre si vous souhaite vous reposer. Pour un enchainement plus dynamique, la prochaine posture de Yoga peut être Purvottanasana ( posture de la planche vers le haut) ou la posture de l’alouette (Bharadvajasana I).