la posture du cordonnier, ouvrir ses jambes comme les ailes d’un papillon

Baddha Konasana, la posture du cordonnier, est une posture simple qui apporte de nombreux bénéfices en plus d’être l’une des asanas les plus efficace pour ouvrir vos hanches, vos hanches, jambes comme un papillon ouvre ses ailes. Une unique contrainte,  vous devez  pratiquer le ventre vide.  Donc pas de grignotage les heures précédentes  😉

posture du cordonnier
La posture du cordonnier, Baddha Konasana

Les bénéfices de Baddha Konasana

 

  • Ouvre la région pelvienne et améliore la souplesse de l’aine et l’intérieur des cuisses, des hanches, des genoux, des chevilles, et des pieds.
  • Stimule le coeur et améliore la circulation sanguine dans tout le corps.
  • La posture du cordonnier stimule les organes du bas ventre et réduit le stress, les douleurs dues aux règles et les symptômes de la ménopause.
  • En étirant consciemment votre colonne vertébrale, pratiquer Baddha Konasana soulage votre sciatique.
  • Prépare la naissance de bébé en la rendant moins douloureuse.

Comment faire Baddha Konasana

  1. Vous êtes dans la posture de Dandasana, la posture du bâton. Vous allonger vos jambes  droit devant vous et votre dos reste droit. Surélevez vous un peu sur une couverture ( une brique Yoga) si vous êtes un peu limite au niveau de l’ouverture des hanches.
  2. À présent vous joignez vos plantes de pied. Avec vos majeurs et index vous saisissez vos gros doigts de pied. Puis, lors d’une expiration, vous tirez sur vos pieds (pliez vos genoux et maintenez vos omoplates collez au dois) vous rapprochez vos talons de votre périnée jusqu’a limite de l’inconfortable. Vous pouvez relâcher vos genoux en les ouvrant comme des ailes de papillon. Gardez vos plantes de pied l’une contre l’autre. Si saisir les doigts de pied est ne vous convient pas attrapez vos chevilles ou tibias.
  3. Votre périnée, fesses sont aux contacts du sol et le pousse pour que votre torse, votre dos, votre colonne et votre tête puissent pointer droits étendus vers le ciel.
  4. L’idéal est que jambes suffisamment ouvertes pour être parallèles au sol. Évitez de poussez sur vos genoux, détendez vous au niveau de l’aine… comme un papillon 🙂

Gardez Baddha Konasana quelques minutes. Vous pouvez balancer votre corps de gauche à droite (d’une fesse à l’autre) pour masser vos hanches et dissiper les tensions.

Pour sortir de la posture du cordonnier, rassemblez vos genoux côte à côte et allongez vos jambes pour revenir à Dadasana.